Back
Image Alt

Automatiser un velux : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Confectionnées depuis 1986, les fenêtres de toit velux sont devenues, grâce aux nombreuses options qu’elles offrent, les plus populaires sur le marché des accessoires de maison. Il est d’ailleurs possible de passer d’un velux manuel à un velux automatisé. Découvrez ici, ce qu’il faut savoir avant d’automatiser son velux.

Quel est le fonctionnement d’un velux automatique ?

Afin d’optimiser le confort au quotidien, beaucoup de personnes optent  pour l’automatisation de leur velux. En effet, le velux automatisé représente une fenêtre de toit dotée d’un système d’ouverture indépendante de l’effort humain. Cette fonctionnalité est rendue possible grâce à l’installation d’un kit sophistiqué propulsé par une source énergétique. Ainsi, il existe actuellement deux différents types de systèmes de fonctionnement de velux automatiques. Pour des dimensions diverses, on peut installer un velux solaire ou un velux électrique.

A voir aussi : Quels sont les outils nécessaires pour les travaux de plâtrage

Le velux à motorisation solaire

Tout comme l’indique son nom, le velux à motorisation solaire requiert uniquement de l’énergie solaire pour fonctionner. Il représente le plus simple des systèmes de motorisation de velux, car sa mise en place ne requiert pas de lourds travaux. C’est-à-dire que l’installation ne nécessite ni passage de câbles ni réhabilitation électrique. Pour cela, ce système est très recommandé en cas de renouvellement d’une vieille fenêtre.

Le velux à motorisation électrique

Plus complexe à installer comparativement au velux solaire, le velux électrique désigne un système d’ouverture de fenêtre qui fonctionne grâce à l’énergie électrique. C’est d’ailleurs le système le plus diversifié parmi les différents types de motorisation et le plus conseillé lorsqu’il s’agit d’une première ouverture dans une maison. Il suffit d’acquérir le kit de motorisation électrique approprié. Néanmoins, son accommodation nécessite non seulement de grands travaux, mais peut également être coûteuse.

A découvrir également : Combien coute un débouchage de canalisation ?

Les avantages d’un velux automatique

Utiliser une fenêtre velux simple, c’est se retrouver dans l’obligation d’accomplir certaines tâches au quotidien. Il faut nécessairement se déplacer pour l’ouvrir et la refermer. De plus, il faut toujours débarrasser l’eau qui a pénétré dans la chambre lorsqu’elle n’était pas fermée. Pour éviter toutes ces corvées, un velux automatisé représente la solution idéale. D’une part, le velux automatique répond à une programmation ouverture/fermeture et supprime donc le travail humain. D’autre part, il est doté d’un mécanisme de ventilation automatique des recoins de la maison, de régulation de la chaleur en été et d’un appareil de détection des gouttes de pluie. Par ailleurs, un autre des nombreux avantages que l’automatisation d’un velux peut offrir est la possibilité d’associer un système intelligent. En étant à des kilomètres, l’utilisateur peut simuler sa présence à la maison depuis son Smartphone, en seulement des clics.

Les inconvénients d’un velux automatique

Comme tout équipement électronique, l’automatisation d’un velux présente aussi des inconvénients. Le coût peut être un frein à son acquisition. Effectivement, les modèles automatisés sont généralement plus chers que les fenêtres standards et leur installation nécessite souvent une intervention professionnelle pour garantir leur bon fonctionnement.

En cas de panne ou de dysfonctionnement du système automatisé, vous devez contacter immédiatement un professionnel qualifié afin de limiter les dégâts.

Un autre point négatif lié aux fenêtres velux automatiques est la consommation électrique qu’elles engendrent. Bien qu’elle soit faible comparée à celle d’autres appareils électroménagers dans une maison moderne, elle peut s’accumuler au fil du temps et avoir un impact sur la facture énergétique annuelle.

Vous devez prendre en compte l’exposition aux intempéries ainsi qu’à divers éléments naturels tels que la pluie ou encore le vent qui peuvent endommager facilement ces installations fragiles. Cela implique donc une vigilance accrue lors des épisodes climatiques extrêmes pour éviter toute détérioration préjudiciable au bien-être et à la sécurité des occupants.

Malgré certains désavantages indéniables inhérents à cette technologie innovante et pratique qu’est l’automatisation des velux, ses avantages demeurent considérables si elle est utilisée correctement et avec soin par ses propriétaires diligents qui savent tirer profit de tous ses bénéfices sans subir aucun inconvénient majeur.

Comment installer un velux automatique : les étapes à suivre

Si vous avez décidé d’installer un Velux automatique, voici les étapes à suivre pour une mise en place réussie.

En premier lieu, il faut bien préparer la zone où le Velux sera installé. Cela implique notamment de mesurer précisément l’emplacement pour s’assurer que la fenêtre correspondra parfaitement aux dimensions disponibles et à l’inclinaison du toit. Il faudra ensuite retirer toute la partie nécessaire de la toiture pour pouvoir installer le nouveau Velux.

La deuxième étape consiste à préparer le cadre. Pour cela, vous aurez besoin des pièces fournies dans votre kit d’installation ainsi que des outils nécessaires (tournevis, marteau, niveau…). Suivez alors scrupuleusement les instructions figurant sur votre notice de montage afin de monter correctement chaque élément constitutif du cadre.

Une fois cette tâche accomplie avec succès, passez maintenant au positionnement du vitrage. Cette opération requiert beaucoup plus d’attention car elle impose une manipulation minutieuse du verre qui doit être manié avec précaution sous peine de brisure ou pire encore : éclats pouvant blesser sévèrement son manipulateur et/ou endommager gravement tout ce qui se trouve autour. Fixez solidement l’ensemble mécanique motorisé sur le châssis ainsi posé jusqu’à obtenir un ensemble fonctionnel composé par « la boîte » électrique reliée au moteur par câble via un interrupteur.

L’étape finale consiste à raccorder le système électrique qui permettra de commander l’ouverture et la fermeture automatique du Velux. Cette opération doit être effectuée par un électricien professionnel pour garantir une installation sécurisée, répondant aux normes en vigueur.

Même si installer un Velux automatisé peut sembler complexe au premier abord, il suffit d’un peu de temps et surtout de précision afin d’y arriver sans difficultés majeures. En suivant les étapes préconisées et avec l’aide éventuelle d’un spécialiste qualifié en cas de besoin, vous serez capable d’installer votre propre fenêtre Velux automatisée en toute confiance !