Back
Image Alt

Comment construire une piscine en bloc ?

La piscine en bloc est relativement simple à mettre en place et robuste. La construction d’une piscine en béton constitue une solution intéressante par rapport au parpaing. Cette réalité est encore plus confirmée si vous vous tournez vers le bloc à bancher, fabriqué en polystyrène. En effet, le bloc à bancher est exactement ce qu’il faut pour les bassins conçus sur mesure. Découvrez donc dans cet article la procédure à suivre pour parvenir à construire votre piscine en bloc.

Piscine en bloc : qu’est-ce que c’est ?

Ressemblant au parpaing, l’agglo à bancher ou le bloc à bancher est traditionnellement en béton et présente des alvéoles. Contrairement au parpaing, il est dépourvu de fond et s’assemble à sec tout en étant plus lourd.

A découvrir également : Meilleure marque de piscine gonflable : le top 3 !

Vous pouvez également retrouver sur le marché, des blocs à bancher en polystyrène dense. Bien qu’étant plus chers à l’achat, ils sont de plus grandes dimensions, plus faciles à manier et plus légers. C’est l’option idéale pour les piscines en kit maçonnées.

Piscine en bloc : pourquoi la construire ?

Le bloc à bancher favorise la réalisation du coffrage modulaire. Ce dernier sera ferraillé ensuite afin de pouvoir contenir le béton. Ce qui vous permet d’avoir en fin de compte, des parois en béton armé plus résistantes que celles du parpaing.

A lire aussi : Quelle est la taille de ma piscine ?

Parfaitement conçues, ces parois résistent bien à la contre-poussée de l’eau et à la poussée des terres extérieures au bassin.

Piscine en bloc : comment la réaliser ?

piscine en bloc

La structure d’une piscine en béton est identique, peu importe le type de bloc utilisé : polystyrène ou béton. Un système d’encoches permet d’emboîter latéralement les blocs les uns aux autres. Semblables à un mur traditionnel, ils sont montés verticalement à joints décalés.

Chacun des rangs de blocs est ensuite ferraillé de façon verticale puis horizontale à l’aide de fers à béton torsadés. Un béton est ensuite coulé à l’intérieur de chaque bloc après l’installation de toutes les pièces à sceller à leurs places respectives.

Pour bien enrober l’armature en ferraille, le béton doit être bien fluide. La construction prend fin avec le coulage d’une arase en béton au-dessus des derniers blocs.

Vous avez la possibilité de couler le fond de la piscine soit avant que les blocs ne soient installés ou soit lors du remplissage de la structure. Dans l’un ou l’autre des cas, vous devez procéder à une solidarisation des murs avec le fond à l’aide de ferraillage.

Piscine en bloc : quel revêtement choisir ?

Le type de revêtements à privilégier dépend de la nature du bloc à bancher choisi. En béton, une piscine en bloc peut recevoir n’importe quel type de revêtement étanche. Cependant, avant d’installer le revêtement final, vous devez réaliser forcément un enduit étanche et/ou lissant.

Le choix est par contre limité quand il s’agit des blocs en polystyrène. Vous pourrez donc vous tourner uniquement vers le liner ou la membrane en PVC armée. Vous n’avez pas besoin de réaliser un enduit étanche dans ce cas. Le revêtement peut en effet, être installé de façon directe sur la structure.

Vous savez maintenant le processus à suivre pour installer votre piscine en bloc. N’hésitez pas à faire appel à un expert en cas de soucis ou d’incapacité.