Back
Image Alt
Comment entretenir une maison ossature bois ?

Comment entretenir une maison ossature bois ?

Depuis quelques années, la notoriété de la maison ossature bois ne cesse de croître. On peut la remarquer dans nombreuses régions à travers les quatre coins du globe. Si elle est tant appréciée, c’est parce qu’elle présente des atouts plutôt intéressants et d’autres sont encore insoupçonnés. Toutefois, l’entretien reste la préoccupation majeure des propriétaires de ce type de maison.

La peinture 

Malgré tous les préjugés peu encourageants constitués autour de l’entretien d’une maison en ossature bois, il ne reste pas particulièrement difficile avec les bonnes techniques. Le bardage bois est souvent l’élément le plus important à prendre en compte lorsque vous voulez entretenir votre maison en bois. C’est le revêtement extérieur qui est le plus soumis aux conditions climatiques. De ce fait, il perd vite en clarté. Pour lui redonner tout son éclat, vous devrez penser à le repeindre. Vous n’avez pas vraiment de contraintes quant aux choix des couleurs. Toutefois, pensez à utiliser des peintures filmogènes pour laisser le bois respirer.  

A lire en complément : Comment nettoyer du bois verni encrassé ?

La lasure 

La peinture n’est pas la seule alternative pour maintenir la clarté de votre bardage. La lasure est également une possibilité. Idéalement, il est recommandé de traiter le bois de votre maison tous les 5ans. Lorsque le vieillissement se fait ressentir, pensez à décaper et à dépoussiérer le bois. Ensuite, appliquez une couche de lasure sur le bardage pour permettre au matériau de retrouver son aspect naturel. Aussi, pensez à inspecter l’état de votre bardage chaque année pour limiter d’éventuels problèmes. Cela vous permettra de toujours garder une longueur d’avance et de préserver le côté esthétique de votre logement. 

L’isolation thermique et phonique

L’isolation thermique et phonique est un point clé pour le confort de votre habitat. L’ossature bois, bien que très performante d’un point de vue énergétique, a besoin d’une isolation complémentaire pour atteindre les normes actuelles en matière d’économie d’énergie.

A lire aussi : Choix bac à shampoing maison : critères et meilleurs modèles 2023

Pour améliorer l’isolation thermique, deux solutions sont envisageables. La première consiste à utiliser des matériaux isolants performants tels que la laine de bois ou la fibre de bois qui préservent parfaitement du froid en hiver tout en réduisant les ponts thermiques. Ce choix convient aussi aux personnes soucieuses de préserver leur santé puisque ces produits sont naturels et ne contiennent donc pas de substances nocives.

La seconde solution est l’utilisation des panneaux isolants agrafés sur les murs extérieurs ou intérieurs afin d’obtenir une parfaite étanchéité à l’air entre le mur et le bardage.

Pour ce qui est de l’isolant phonique, nous recommandons plutôt une technique plus traditionnelle avec doublage des murs intérieurs ainsi qu’une double cloison afin d’amortir les sons venant soit du voisinage, soit du bruit environnant (comme celui occasionné par une route proche).

Il faut savoir que toutes ces techniques nécessitent un investissement financier conséquent mais qui peut s’avérer rentable sur le long terme grâce aux économies réalisées sur la facture énergétique notamment. Elles permettent aussi à votre maison ossature bois de conserver sa valeur patrimoniale dans le temps.

Le traitement contre les insectes et les champignons

L’ossature bois est une structure vivante qui nécessite un entretien régulier pour éviter les dégradations causées par les insectes et les champignons. Ces derniers peuvent s’attaquer au bois de construction en provoquant sa putréfaction ou en le fragilisant.

Face à ce risque, il faut prendre des mesures préventives dès la phase de conception, telles que l’utilisation d’un traitement insecticide et fongicide avant la pose du bardage. Cette opération permettra de protéger durablement votre maison contre ces nuisibles.

Si cette étape n’a pas été effectuée, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel pour réaliser un traitement curatif. Ce dernier consiste à appliquer sur le bois infecté des produits chimiques puissants qui élimineront radicalement tous les insectes ou champignons présents dans le matériau.

Il existe aussi des techniques plus respectueuses de l’environnement pour traiter naturellement le bois contaminé. Parmi elles, on peut citer l’injection d’huile essentielle de lavande ou encore la pulvérisation d’une solution composée d’eau chaude mélangée à du bicarbonate de soude.

Nous conseillons aux propriétaires de maisons ossature bois d’effectuer une inspection annuelle afin de détecter rapidement toute apparition anormale d’insectes ou moisissure et ainsi éviter tout risque ultérieur. Un bon entretien vous garantira alors une durée de vie maximale pour votre maison ossature bois.