Back
Image Alt
Faire un crépi de maison en deux couleurs

Comment faire un crépis maison à 2 couleurs ?

Le crépi est l’une des méthodes de revêtement de maison les plus connues. Contrairement aux bâtiments monocolores, recouvrir un mur de couche de plâtre de ciment en deux teintes est spécifique. Vous désirez faire un crépi de maison en deux couleurs ? Si oui, découvrez ici comment.

Faire un crépi de maison en deux couleurs : le choix de la teinte

La technique de la teinte double est utilisée sans autre considération. Dans le cas d’espèce, l’opération exige seulement un meilleur choix de teinte. Certaines personnes affichent des couleurs nettement opposées comme le noir et le blanc. D’autres par contre jouent sur les différentes nuances d’une même teinte. C’est ainsi que vous pouvez voir le beige associé au gris ou à l’ocre.

A découvrir également : Instaler des tuiles sur un toit : les étapes à suivre

Faire un crépi de maison en deux couleurs : le choix des finitions

Obtenir un résultat bicolore et esthétique lors de la pose d’un crépi à deux teintes nécessite un énorme savoir-faire. Pour vous faciliter les choses, il existe une technique plus ou moins simple dite « de ton sur ton ».

En pratique, il vous suffit de faire un seul crépi en une seule teinte. Par la suite, il s’agira d’apporter deux finitions différentes qui permettront d’avoir deux aspects.

A lire également : Visseuse plaquiste Spit : l’outil confort pour vos projets de construction

En réalité, il existe une variété de finitions. Dans la majorité des cas, vous pouvez distinguer le crépi lisse, gratté ou encore le crépi écrasé. Ainsi, vous pouvez prévoir une finition grattée pour la première partie et une finition lisse pour la seconde.

DIY: définir le prix de l’opération ?

Avant de faire un crépi d’une maison en deux couleurs, vous devez vous renseigner sur le montant à dépenser. Ce dernier dépend dans une large mesure du type de revêtement que vous choisissez.

En général, le prix d’un crépi monocolore varie entre 20 et 100 euros par mètre carré. En fonction de l’aspect que vous souhaitez avoir, le budget que vous consacrez peut être évalué à la hausse ou à la baisse.

À titre d’exemple, un crépi taloché requiert une véritable expertise manuelle. L’artisan doit agir en tenant compte du temps juste après la projection de la matière. Bien entendu, cette méthode est plus coûteuse que celle du crépi projeté et/ou gratté.

La décision d’adopter deux couleurs vient après le choix de la solution que vous souhaitez appliquer. Contrairement à la pose du modèle unique, l’opération ici prend plus de temps. Logiquement, vous devez augmenter le montant à verser.

Contacter au besoin les autorités pour votre opération

Faire un crépi de maison en deux couleurs

Avant de débuter les travaux extérieurs dans un bâtiment, vous devez obtenir une autorisation. Pour ce faire, il faut vous rendre à la mairie du lieu de situation de l’immeuble afin d’obtenir un accord.

Lorsque la rénovation exige l’application d’un nouvel enduit, l’obligation vous est faite de déclarer à l’avance vos opérations.

Il est important de souligner aussi que le choix des couleurs n’est pas à prendre à la légère. En effet, vous pouvez être amené à opter pour une coloration précise indiquée par le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre région.

Si vous êtes installés dans une zone protégée, vous devez par ailleurs vérifier votre conformité aux attentes des Bâtiments de France.

Faire un crépi deux teintes : contacter un expert maçon

Un expert en maçonnerie est qualifié pour vous aider à mettre en place un crépi en deux teintes. Il est recommandé de le rencontrer afin qu’il soit votre guide tout au long de l’opération.

Expert de son domaine, son intervention est avant tout pratique. Ce dernier s’occupe de choisir le couple de couleurs qui répond à votre projet. Plus intéressant, il définit l’aspect et donc la technique de mise en plus la plus rapide et efficace.

Il est par ailleurs important de faire un crépi de maison en deux couleurs avec un professionnel à cause de la garantie d’un travail bien fait.

Retour sur les avantages du crépi deux couleurs

Faire un crépi d’une maison en deux couleurs offre un grand nombre d’avantages. Il est possible de les résumer en deux actions.

Le crépi deux teintes assure l’imperméabilité d’un mur et offre une protection contre les intempéries. Autrement dit, vous ne sentirez pas par exemple votre maison mouillée pendant la saison des pluies.

De même, grâce au revêtement à double couleur, l’esthétique de votre maison est ressortie. C’est d’ailleurs cet aspect qui est visé pour tous les propriétaires de logement qui privilégie le crépissage en deux couleurs.

Les étapes à suivre pour réaliser un crépi maison à 2 couleurs

Maintenant que vous connaissez les avantages du crépi à deux couleurs, il est temps de passer à la réalisation. Voici les étapes à suivre pour réussir votre projet de crépi maison à deux couleurs.

Avant tout, il faut préparer le mur qui va recevoir le crépi. Commencez par nettoyer la surface avec une brosse métallique afin d’éliminer toutes les impuretés et la poussière.

Appliquez ensuite l’enduit primaire sur toute la surface du mur à l’aide d’une taloche crantée ou d’une spatule inox dentelée, selon vos habitudes, en croisillons successifs réguliers.

Préparez maintenant un mélange pour chaque couleur que vous avez choisie pour votre crépi avant le début des travaux (pour ne pas courir après pendant que vous êtes déjà dans les travaux). Les proportions varient selon qu’il s’agit d’un enduit coloré ou non, mais comptez généralement 20% de pigment/ferrite/ocre par rapport au poids total de ciment utilisé.

Une fois vos mélanges prêts, répartissez-les sur le mur en fonction des zones choisies. Utilisez une taloche inox longue et souple pour étaler uniformément l’enduit coloré entre différentes zones, puis incorporez-le plus profondément dans tous les corps d’état.

Laissez sécher votre crépi pendant environ 24 heures, puis lissez-le avec une taloche plastique pour enlever les éventuelles traces ou irrégularités.

Voilà ! Vous êtes maintenant prêt à réaliser un magnifique crépi maison à deux couleurs et à profiter de tous ses avantages esthétiques et pratiques.

Les erreurs à éviter lors de la réalisation d’un crépi maison à 2 couleurs

Même si la réalisation d’un crépi maison à deux couleurs peut sembler simple, certaines erreurs peuvent compromettre le résultat final. Voici les principales erreurs à éviter lors de la réalisation d’un crépi à deux couleurs.

Il faut bien nettoyer et préparer le mur avant l’application du crépi. Si vous ne prenez pas cette étape au sérieux, des fissures ou des bulles pourraient apparaître sur votre mur après le séchage de l’enduit. Assurez-vous également que toutes les parties du mur sont parfaitement planes pour éviter toute déformation due au temps.

Une autre erreur commune consiste à utiliser une taloche inadéquate. Pour un rendu plus précis et uniforme, il faut niveler le mur avec une taloche pour appliquer l’enduit primaire, puis utiliser une taloche longue et souple en inox pour répartir les mélanges colorés entre chaque zone choisie.

Assurez-vous de suivre attentivement les instructions fournies par le fabricant concernant les proportions lorsque vous effectuez vos mélanges colorés (pigment/ferrite/ocre), sinon cela pourrait avoir un impact sur la teinte finale du produit. Les pigments ont tendance à donner des nuances assez foncées, donc veillez toujours à garder un bon équilibre avec la couleur de fond.

Un autre piège à éviter est celui de trop lisser votre crépi. Bien que vous deviez lisser avec une taloche plastique après séchage pour enlever les éventuelles traces ou irrégularités, il ne faut pas trop appuyer sur la surface afin de garder la texture et le relief du crépi.

En suivant ces quelques conseils simples mais efficaces, vous êtes maintenant prêt à réaliser votre propre crépi maison à deux couleurs sans compromettre le résultat final.