Back
Image Alt
Aloe Vera

Comment entretenir une Aloe Vera ?

La plante d’Aloe vera est une espèce médicinale qui possède assez de vertu. Pour cette raison, il est important de prendre soin d’elle pour jouir de ses avantages. Comment entretenir un Aloe Vera ? Découvrez ici les techniques pour prendre soin d’une telle plante.

La température d’exposition de l’Aloe Vera

L’Aloe Vera est une plante historique qui provient des zones tropicales très arides. Cette dernière se sent bien lorsqu’elle est exposée au soleil. Pour cette raison, vous devez mettre votre plante sous une forte chaleur. Ainsi, pour entretenir une plante d’Aloe vera, vous pouvez la mettre à l’intérieur d’une pièce afin qu’elle ressente mieux la chaleur. Vous devez savoir qu’en matière d’exposition, l’ombre est le pire ennemi de cette plante.

A lire également : Quels exercices de gainage adaptés pour les femmes ?

Vous devez tout faire pour que l’ombre ne soit pas permanente sur votre Aloe vera. Une telle situation peut l’empêcher de se développer. Idéalement, vous pouvez mettre la plante d’Aloe Vera dans votre salon proche d’une fenêtre.

Ainsi, elle pourra recevoir fréquemment les rayons de soleil et bénéficier au même moment de la chaleur de ces derniers. Il serait plus avantageux d’éviter que la plante soit frappée par les rayons directs du soleil. Aussi, il est aussi recommandé d’exposer l’Aloe Vera à une température comprise entre 18 et 21 °C.

A découvrir également : Comment calculer le coût de construction d'un immeuble ?

L’arrosage de la plante d’aloe vera

Pour entretenir une plante d’aloe vera, vous devez l’approvisionner en eau. Cela se réalise à travers l’arrosage. C’est une tâche que vous devez prendre sérieuse, car elle peut détruire la plante.

La quantité d’eau

L’aloe vera est une plante indépendante. Pour cette raison, elle n’a pas besoin d’une grande quantité d’eau pour vivre. Vous devez alors y prêter attention et lui fournir une petite quantité régulièrement.

Évitez au maximum d’exagérer au cours de l’arrosage. Une grande quantité d’eau n’avantage pas le plan. Elle peut entraîner sa destruction rapide. Toutefois, il est recommandé d’adapter la quantité d’eau à la taille de l’aloe vera.

Technique d’arrosage

Pour entretenir un Aloe Vera, vous devez utiliser une bonne technique d’arrosage pour votre plante. Ainsi, vous devez commencer à mouiller la tête de la plante jusqu’à la racine. Assurez-vous d’avoir une motte bien mouillée avant de vous arrêter.

Toutefois, faites attention pour ne pas exagérer. Il est recommandé de toujours vider la soucoupe en bas de votre plante lorsque cette dernière est en pot. C’est ce qui vous permettra d’épargner la plante du surplus d’eau.

Le type d’eau à utiliser

L’eau de pluie est celle recommandée pour arroser la plante. Assurez-vous que cette dernière soit à bonne température et qu’elle ne soit pas trop froide. Lorsque cette dernière est trop froide, elle ne permet pas à la racine de la plante de se développer.

Entretenir un aloe vera : à quelle fréquence ?

Aloe Vera

Pour entretenir un aloe vera, vous devez surtout mettre l’accent sur l’arrosage. Pour ce faire, vous devez contrôler ce dernier. Vous devez arroser la plante quand vous remarquez une petite sécheresse. Il est question de sécheresse quand le sol est sec jusqu’à plus de 2 cm en dessus de la plante. C’est à ce moment que vous pouvez arroser avec la quantité adéquate cette plante.

Pour éviter de versifier tout le temps le sol, une fréquence d’arrosage peut être définie. Ainsi, pour entretenir un Aloe Vera, vous devez lui fournir de l’eau chaque dix ou quinze jours. Cette fréquence est celle recommandée pour l’été ou le printemps. En hier, la fraîcheur est déjà intense. Vous devez alors éviter de trop arroser la plante tropicale.

Faites le rempotage

C’est une technique d’entretien propre à la plante d’aloe vera qui se trouve dans un pot. Pour ce faire, vous devez choisir un pot qui est à la taille de votre plante. Afin d’utiliser ce dernier sur une longue période, il est recommandé de choisir celui qui ne serre pas trop les racines de la plante.

Quant au terreau, ce dernier doit impérativement être la qualité recommandée à l’espèce d’Aloe vera que vous avez. Enfin, n’oubliez pas de débarrasser la plante d’aloe vera de ses petits. Cette dernière produit de jeunes plants que vous devez retirer et mettre dans d’autres pots.

La lumière et l’emplacement idéaux pour l’aloe vera

La lumière et l’emplacement sont deux facteurs clés pour assurer une croissance saine de votre plante d’aloe vera. Pensez à ce que votre plante soit exposée à la lumière du soleil pendant au moins six heures par jour, mais attention, pas toute la journée. Effectivement, les rayons directs du soleil peuvent brûler les feuilles de votre plante. Dans ce cas-là, il faut trouver un endroit où elle bénéficiera d’une exposition indirecte au soleil. Les fenêtres orientées vers le sud ou l’ouest sont donc idéales. N’hésitez pas à faire tourner régulièrement votre pot afin que chaque côté de la plante puisse profiter des bienfaits de la lumière solaire.

L’emplacement dans une pièce est tout aussi important pour garantir une croissance optimale à votre aloe vera. En général, pensez à bien choisir un emplacement où la température et l’humidité conviennent à la plante. Les aloe vera se développent très lentement car cela permettra plus facilement leur assimilation dans leur environnement naturel.

Les maladies et parasites à surveiller sur l’aloe vera

Même si vous avez pris toutes les précautions nécessaires pour offrir à votre plante d’aloe vera un environnement optimal, il se peut que des maladies ou parasites apparaissent. Pensez à bien surveiller régulièrement l’état de votre plante afin de détecter rapidement tout problème.

L’un des parasites les plus courants sur l’aloe vera est la cochenille farineuse. Ce parasite suceur de sève se loge sous les feuilles et laisse une substance collante appelée ‘miellat’. Si vous remarquez ces petits insectes blancs sur votre plante, frottez-les avec un coton-tige imbibé d’alcool à brûler ou utilisez un insecticide adapté en suivant bien les instructions du produit.

Les pucerons sont aussi des parasites fréquents qui peuvent envahir votre plante. Ils se nourrissent eux aussi de la sève et provoquent le flétrissement des feuilles ainsi qu’une mauvaise croissance. Utilisez un savon insecticide naturel pour éliminer ces nuisibles.

Certains problèmes peuvent être liés à une surabondance d’eau dans le substrat ou encore une exposition trop forte au soleil directement. Cela peut entraîner l’apparition de taches marron sur les feuilles ainsi qu’une perte progressive du vert brillant caractéristique de la plante. Dans ce cas-là, retirez délicatement la couche supérieure du sol et vérifiez que celui-ci soit correctement drainé avant d’arroser modérément votre aloe vera.

Pensez à bien surveiller régulièrement l’état de votre plante et d’apporter les soins nécessaires pour garantir une croissance optimale. Avec un peu d’attention et de patience, vous pourrez profiter longtemps des bienfaits de votre aloe vera.