Back
Image Alt

Quels sont les outils nécessaires pour les travaux de plâtrage

De plus en plus, plusieurs personnes sollicitent les services des plaquistes pour effectuer des travaux de plâtrage dans les nouvelles constructions. Vous êtes curieux de savoir en quoi consiste le travail d’un plaquiste et quels sont les outils indispensables à son travail. Découvrez dans cet article ce qu’il vous faut savoir sur les plaquistes et le rôle que joue leurs outils de travail.

Le plaquiste, c’est qui ?

Le plaquiste, comme vous pouvez le deviner, est celui qui exerce dans le bâtiment. Son rôle est principalement de recouvrir les murs de plaques de plâtre. En réalité, il est un spécialiste de finition intérieure, de l’aménagement et de l’isolation. Le plaquiste effectue donc un métier de finition et est généralement sollicité pour habiller des surfaces.

Lire également : Identifier ardoise fibrociment amiantée : méthodes et astuces sûres

Le plaquiste : quels sont ses outils ?

Vous devez savoir que les plaquistes utilisent plusieurs outils qui sont communs à plusieurs autres corps de métier. Toutefois, ils possèdent aussi des outils très spécifiques et indispensables au métier de plaquiste.

Les outils utilisables à main

Les outils à main sont très pratiques à utiliser. La grignoteuse, par exemple est un outil qui permet de faire des découpes en forme de U sur rails, fourrures ainsi que sur tout métal lisse, incurvé ou plié. Elle est très pratique et vous évite d’utiliser des outils lourds et encombrants. La cisaille de plaquiste, outil complémentaire à la précédente, permet de faire des découpes droites. La guillotine, quant à elle, vous donne la possibilité de faire des découpes rapides sur les rails, pièces de l’ossature métallique et sur les montants. Cet outil vous permet de gagner plus de temps sur des chantiers importants.

A découvrir également : Combien coute un débouchage de canalisation ?

La pince à sertir, elle, vous aide à sertir les montants et autres éléments de l’ossature. Aussi, l’importance du couteau à enduire n’est plus à démontrer. Disponible sous plusieurs formats et dimensions, il a pour rôle d’appliquer l’enduit de finition. La scie coupe plaque, comme son nom l’indique, sert à découper les plaques de plâtre. Par ailleurs, le couteau-scie pour plaque de plâtre, de par sa présentation, est beaucoup plus compacte que la scie coupe plaque. Pour la coupe de petits segments, cet outil fait des miracles. Il n’en est pas moins de la Blade Runner qui permet de couper les deux faces de la plaque.

Les outils de traçage et de mesure

Lorsque le plaquiste veut mesurer, niveler et tracer, il utilise des outils communs à d’autres métiers. Cependant, il dispose aussi d’outils plus performants pour ses différents travaux. Lorsque le plaquiste désire faire un traçage d’une grande précision, il utilise le niveau laser ou laser ligne. Cet outil est aussi indispensable pour poser des cornières. Pour une bonne utilisation de cet outil, plusieurs supports de fixation lui sont rattachés. Le trépied, par exemple, vous permet de tracer des lignes à la hauteur de votre choix en fixant le laser multiligne. La canne de fixation est un outil qui prend appui sur le sol et le plafond. Ainsi, le laser ligne peut projeter le traçage pour poser des cornières de faux plafond.

Par ailleurs, pour des traçages de découpes circulaires, le compas de plaquiste est le meilleur atout. Aussi, pour détecter et calibrer les montants, l’importance du niveau plaquiste n’est plus à démontrer. En effet, ceci se fait grâce à des encoches aimantées de calibre 40 à 60 cm. Le dernier outil indispensable est le trusquin. Il permet de faire des traçages et des découpes. Aussi, il est utilisé en guise d’équerre permettant ainsi de couper des angles droits.